Carnet de route

Terrain d'aventure à Sopeira du 7 au 11 novembre

Sortie :  Terrain d'aventure du 07/11/2015

Le 01/12/2015 par Gurvan Peden

Une sortie de 5 jours, ça nous laisse le temps de faire un peu de route pour profiter des sites d'Escalade plus éloignés.
Après être arrivés dans la nuit de vendredi à samedi à Sopeira, on se réveille et on découvre les falaises qui nous entourent. On s'équipe et on attaque la première voie du séjour, "Romel", 7 longueurs 340 m au total pour atteindre la crête. La voie est agréable, le rocher est plutôt bon, c'est de bonne augure pour les voies plus longues de la suite du séjour.
Au retour au campement, on passe à la préparation de la prochaine voie : montée vers le Pic de San Cugat par la Lopez-Picazo enchainée avec l'arête Sud Ouest. La voie est plus longue et devra se faire sur 2 journées. on prépare donc le matériel et la nourriture en rentrant au campement pour partir à l'aube (et chargés comme des bourriques) le lendemain matin.
La voie n'a pas l'air très fréquentée,  les premières longueurs sont plutôt ... végétales. Au fur et à mesure que l'on monte, l'escalade reste agrémentée de jardinage. On utilise pour la première (et seule) fois du séjour un piton pour s'assurer au relais. On se rassure en se disant qu'on n'a pas monté toute cette quincaillerie avec les marteaux uniquement pour le style ! En poursuivant l'ascension, le rocher devient de plus en plus friable. Après un baroud d'honneur face aux arbustes qui se dressent sur notre chemin et quelques chutes de pierres peu rassurantes, on se résout à redescendre et passer la nuit au campement dans notre tente plutôt que sur la paroi.
Lundi matin, alors que beaucoup retournent au travail nous nous dirigeons vers le  barrage de Sopeira, Les voies sont en grande partie équipées, et le rocher est bon, ce qui nous laisse le temps de tester 2 voies, et surtout de parcourir autant de fois l'escalier du retour. Le lendemain retour à l'aventure avec la voie Laffranque à parcourir sur 2 journées.  Départ à l'aube pour commencer à grimper le plus tôt possible. La première journée nous permettra de nous familiariser avec les vautours et leur nids. (et de reprendre contact avec la végétation...).
Après quelques démêlés avec un arbre qui ne voulait pas nous laisser passer, on atteint un dernier relais au soleil couchant.  Les belles vires herbeuses que l'on s'imaginait se résument à un arbre et à quelques replats où l'on peut s'asseoir.
Quelques morceaux de pain et de saucisson, et certains ne se font pas prier pour dormir. Pour d'autres, entre les positions inconfortables et le bruit de la couverture de survie dans le vent, c'est plus compliqué. Quelques tentatives de bricolage d'un hamac improvisé feront passer le temps.
Au final le lendemain matin, tout le monde a pu dormir un petit peu, sommeil très réparateur. Quelques dernières longueurs et nous voilà au sommet, bien content d'être arrivés.
Reste à retrouver le chemin du village, avant de rentrer à La Rochelle.

CLUB ALPIN ROCHELAIS
CLUB ALPIN ROCHELAIS
99 RUE NICOLAS GARGOT
17000  LA ROCHELLE
Contactez-nous
Tél. 05.46.44.78.58 et 06.95.08.13.77
Permanences :
Les Mardis de 18:30 à 20:30
Activités du club
Agenda