Carnet de route

Bouillouses, quel vent !

Sortie :  Itinérance du 23/02/2019

Le 27/02/2016 par Anne

La première idée était d’aller skier en Corse. Mais, quand on ajoute aux aléas habituels auxquels sont soumises les sorties en montagne, l’horaire d’un bateau, l’état de la mer et pourquoi pas l’âge du capitaine, on se dit que finalement, les Pyrénées-Orientales c’est bien aussi. Au programme de ces 4 jours, une boucle entre le refuge des Bouillouses, de Bessines et de Camporells. En plus, bonne nouvelle, d’après Jean-Yves  la météo n’est « pas assez moche pour annuler »...  il aurait pu dire aussi "assez belle pour maintenir"...enthousiasme relatif voir perplexe ...

 

En fait de « pas assez moche », c’est  carrément du grand beau qui nous accompagne le premier jour. C’est donc la spatule légère et l’air goguenard que l’on balance (une fois n’est pas coutume…) quelques vannes sur les prévisions de Météo France. Prévisions qui s’avèrent être quasi identiques pour le lendemain avec des températures un peu plus basses.

 

Le lundi matin, à l’heure ou certains se réveillaient encore tout enveloppé de la volupté refroidie de leur soirée de saint Valentin, de notre côté on était déjà en train de disserter sous notre bonnet : le renoncement mènerait il  à la sagesse ? vous avez 4 h… Nous, en moitié moins de temps on se disait que la sagesse était de renoncer et que ça nous mènerait au refuge de Camporells …un jour plus tôt que prévu… donc sans gardien…mais peut être avec une partie hivernale… peut-être…

 

Dès le départ, on a du s’accrocher à nos bâtons pour ne pas reculer face à un vent à décoller les peaux. ..et pas seulement celles des skis... Si le peeling avec cryothérapie est à l’étude en institut, nous on conseillerait de ne pas en abuser. Pas pendant 7 h en tous cas. Sinon on passe dans une autre catégorie, genre sablage à basse température : des aiguilles de neige projetées à 100 km/h avec un petit  -15 °C, voire en dessous … Un visage aussi expressif que celui d’une starlette hollywoodienne après un surdosage de botox et à l’arrivé un teint ravivé genre homard après les 5 minutes de cuisson réglementaire.

 

On a donc confié nos âmes égarées à la boussole et au GPS pour trouver le refuge de Camporells où une petite épreuve très ludique nous attendait encore : trouver la porte quand la neige monte jusqu’au toit ! Une fois à l’intérieur : la récompense, le graal ! … silence…chaleur ( 5°C c’est toujours 20 de plus que dehors !), des tables convertibles… en sommier, des tapis de sol et, comble du confort, merveille de technologie « durable » : des toilettes sèches ! On s’est donc claquemuré dans notre palace pendant que dehors les rafales de vent tentaient d’enfoncer la porte que l’on avait pris soin de bloquer avec un balai, un banc, une table… la poignée étant moins au point que les toilettes !

 

Le lendemain craignant de sentir le renfermé, on s’est extirpé de notre bunker de nouveau recouvert par la neige. Les rafales avaient à peine faiblies et les températures étaient toujours aussi froides. Vers midi, le soleil a enfin fait une franche apparition et le vent est tombé ce qui nous a permis de profiter des environs en toute décontraction pendant l’après midi et le lendemain pour le retour vers les Bouillouses.

 

Superbes paysages, avec peu de dénivelé, qui se prêtent bien à la raquette ou au ski les lendemains de tempête de neige quand les pentes deviennent peu fréquentables. Merci à Jean-Yves pour ces 4 jours qui nous ont bien aérés !







CLUB ALPIN ROCHELAIS
CLUB ALPIN ROCHELAIS
99 RUE NICOLAS GARGOT
17000  LA ROCHELLE
Contactez-nous
Tél. 05.46.44.78.58 et 06.95.08.13.77
Permanences :
Les Mardis de 18:30 à 20:30
Activités du club
Agenda