Carnet de route

Grandes voies en Ariège et nuit sous les étoiles

Le 04/07/2019 par DAUPHIN Anne

Vendredi 21 juin : fête de la musique, premier jour de l'été.

Pour Anne M, Jean-Yves, Thierry G, Marie-Christine, Bruno, Thierry G et Anne D, ce sera escalade et bivouac à la belle étoile!

Nous partons donc pour Aston. Petite nuit sur le parking du Plat des Peyres.

Samedi 22 juin, lever 7h00 puis départ bien chargés pour 1h30 de marche.

Au refuge, on fait le plein d'eau et on continue par un chemin facile vers l'arête ouest du petit Rulhe.

Quand la pente devient plus raide, on allège les sacs en cachant tout ce dont on n'a pas besoin pour grimper et on monte au départ de la voie.

La 1ère cordée attaque un peu avant midi…

Les 2 premières longueurs sont assez faciles et permettent de s'échauffer. Puis les pas deviennent plus difficiles et l'ambiance plus aérienne. Il est 15h bien passé quand on atteint le sommet d'un premier ressaut. On décide de profiter de cette belle terrasse pour manger, enfin ! Vue magnifique, grand soleil…

Après cette pause, 2 options : gravir le 2ième ressaut ou redescendre pour reprendre nos affaires et chercher l'endroit idéal pour bivouaquer.

L'idée d'une petite bière au refuge et la digestion qui commence vont peser dans la décision : on choisit de redescendre…

Après un rappel et une descente facile dans l'herbe et un pierrier, on retrouve notre barda et on se dirige vers une prairie repérée du haut pendant le pique-nique. On s'installe vaguement puis on part chercher de l'eau au refuge et goûter la bière locale.

Ensuite, on est content de quitter le refuge plein comme un œuf pour retrouver la tranquillité de notre prairie. Bien sûr notre repas sera très simple mais quelle vue et quel calme ! On admire la lumière du soleil couchant sur la chaîne de montagne et comme on est quand même un peu crevé et que le lever est fixé à 6h00 le lendemain matin, on ne tarde pas à se mettre au chaud dans le sac de couchage. Pour moi, c'est une première et c'est génial. Quand j'ouvre un œil, je vois des étoiles ou la silhouette de la montagne.

A 6h00, il faut se forcer un peu à sortir du duvet bien chaud…mais on partage le petit déj ; en admirant le lever du soleil.

A 7h15, départ pour l'éperon N/NW du pic Fourcade. On marche jusqu'au col des Calmettes où l'on quitte le GR pour suivre des cairns jusqu'au pied de la voie que l'on atteint vers 10h00 assez facilement.

Commencent alors 7 belles longueurs de grimpe avec des passages délicats et variés.

On arrive au sommet (2670 m) vers 14h00. On casse-croûte rapidement et on cherche la descente…Un rappel de 50 m et on atteint un col. Pour descendre par ce couloir qui est orienté nord et où il reste de la neige, on met les crampons et on sort les piolets. On fait très attention car la neige est très molle et dès qu'on peut, on préfère descendre par un pierrier jusqu'à un  col proche de l'attaque. On continue ensuite à vue jusqu'au col des Calmettes et retour jusqu'à notre bivouac où sont cachés sacs de couchage, popottes, etc.

Il faut refaire les sacs (toujours bien lourds) et descendre au parking que l'on atteint vers 19h00.

Remonter dans le camion pour 6h00 de route n'enchante personne mais on a fait 2 belles journées d'escalade et un bivouac "magique" alors on repart dans la joie et la bonne humeur !

Anne D

CLUB ALPIN ROCHELAIS
CLUB ALPIN ROCHELAIS
99 RUE NICOLAS GARGOT
17000  LA ROCHELLE
Contactez-nous
Tél. 05.46.44.78.58 et 06.95.08.13.77
Permanences :
Les Mardis de 18:30 à 20:30
Activités du club
Agenda