Carnet de route

The first

Le 23/12/2019 par Karine

Bienvenue dans un monde parallèle,
Dans un espace-temps différent, dilaté, où 53 modestes petites heures de WE permettent
.de faire 1150 kms en minibus,
.d'affronter une tempête et son lot d'inondations et de routes coupées,
.de faire un détour par l'Espagne,
.d'y surprendre un cerf (en tous cas, c'est sûr, Bruno lui, l'a vu),
.de monter 1830 m à ski (pour les plus balèzes) parfois à pied avec les skis sur le dos,
.de descendre 1830 m (si, si!),
.de dormir 14h30 (ou moins, ou plus, hein Marie ?),
.de prendre 4 pique-niques, 1 dîner, 2 petits déjeuners et 1 douche, divine,
.et de faire la connaissance de 12 cafistes charentais (Denis, Philippe, Sandrine, Nathalie, Katell, Bruno, Emilie, Jérôme, Marie-Christine, Pascal, Mathilde et Marie),

Où chaque seconde d'effort est interminable et chaque minute de plaisir partagé inoubliable... Ouh là là, je m'emballe, mais quand même, c'est pas faux !

Nous y voilà donc,   

Ma première sortie CAF,
Mon tout premier départ avant l'heure prévue, de ma vie, je le jure,
Mon premier pique nique en pleine nuit, sous la pluie, en 3ème ligne dans un minibus, au milieu de nulle part, avec 8 inconnus... Surréaliste...
Ma première nuit dans un dortoir   s i - l e n - c i e u x,  moins de 30 sec après l'extinction des feux, et sans ronfleur... Inouï...
Ma première rando à ski, premier peautage, premier dé-peautage, premier re-peautage (vous avez l'idée ???? et encore, je vous la fait courte!)
Mes premières conversions, dos à la pente en mode échassier, sur une patte, à ne savoir que faire de la spatule plantée dans la neige, le tout sous un télésiège 4 places bondé, et la crampe qui guette (un certain raffinement dans le masochisme, non???)
Mon premier piolet en main,
Mes premiers couteaux aux pieds,
Mon premier millet (vendéen en plus!) en bouche,
Ce premier Brassens-là aux oreilles...
Mon premier carnet de route...

Samedi 14: le Pène Nère au départ de Peyragudes, montée tranquille, déjeuner en haut, petite descente sur piste de 200 m pour remontée bien raide, et puis descente confort sur piste damée jusqu'au parking. La reconnaissance pour le lendemain à l'Hospice de France ne donne rien, changement de plan, négociations au sommet.

Dimanche 15: le Pic du lion au départ de Bourg d'Oueil, avec le CAF de Niort, petit portage, montée dans la forêt, quelques passages plus délicats entre cours d'eau, rochers et arbres, la pente se raidit, la neige est froide, les couteaux sortent, les conversions s’enchaînent, et puis l'horizon se dégage, le soleil arrive, la neige s'attendrit, on voit la cabane, certains vont jusqu'au col, d'autres jusqu'au sommet.
L'envie de la descente nous pousse à monter, la lumière, le silence, le "scroutch" de la neige qui crisse au passage du ski, la glisse, le paysage que l'effort nous rend encore plus beau, font le reste...

Certaines heures décidément, comptent triple !!!!

Merci à tous pour la bonne humeur générale,
Merci à Denis et Philippe pour leur compétence, leur science et leur pa-tience, qui ont rendu ces premières fois possibles.
Et à toutes les suivantes !!!!

 

CLUB ALPIN ROCHELAIS
CLUB ALPIN ROCHELAIS
99 RUE NICOLAS GARGOT
17000  LA ROCHELLE
Contactez-nous
Tél. 05.46.44.78.58 et 06.95.08.13.77
Permanences :
Les Mardis de 18:30 à 20:30
Activités du club
Agenda