Carnet de route

Bony and climb (15 - 16 /02)

Le 18/02/2020 par Loïc

Au vu des conditions, la montagne d’Areng sort du programme prévu pour laisser place à un weekend bi-gout, comme le Malabar fraise-citron : 1 jour de neige, 1 jour de rocher. Les conditions de cet hiver compliquent le choix des courses. Il faut aller chercher la neige un peu plus loin que prévu, en Andorre, pour un samedi dans les couloirs du Bony d’Envalira. Et dimanche, escalade de grandes voies à Calamès.

Le préalable à toute histoire verticale, pour nous, c'est la route. C’est long, c’est loin, mais c’est finalement une transition bienvenue, qui permet de s’éloigner des emmerdes du quotidien et de l’écho des chaines d’infos. Digérer la semaine en mâchonnant son sandwich. Avaler les kilomètres en attendant que l'horizon se cabosse, enfin.
Arrivés au milieu de la nuit à l’auberge de Nabre, sur les hauteurs de Merens, le dortoir vide nous accueille pour quelques heures de sommeil réparatrices.

 
Samedi : Bony d'Envalira

Au départ du parking de la station de Grau Roig, chacun prépare piolets et crampons pour l'objectif du jour : le Bony d'Envalira (2645 m). Les raquettes resteront au camion : le début de montée se fait le long des pistes de la station, et ensuite la neige croûtée portera suffisamment.
Thierry coordonne le test de groupe des DVA, puis après une approche rapide, nous arrivons au pied des 2 couloirs nord. Les cordées s'équipent et se répartissent dans les couloirs droit et gauche. La neige est bonne et l'ambiance sympa. Le couloir se réduit et se redresse, les mollets chauffent. Tout le monde se rejoint à la sortie du couloir de gauche, pour terminer ensemble sur l'arête sommitale.

La descente dans des pentes de neige sans danger est l'occasion idéale pour un atelier d’école de neige. Arrêt d'une chute, seul ou encordé, réalisation d'ancrages, piolet éjectable,... Chacun met en pratique ces nouvelles techniques.
Après un pique-nique au soleil, la fin de la descente dans le vallon arboisé nous ramène au parking de la station.

De retour à Merens, Anne et Jean-Yves nous font découvrir les sources chaudes. L'endroit est improbable, après un 1/4 d'heure de marche sur le GR, juste au bord du sentier, sous les arbres : des bassins naturels d'eau chaude. Le moment est insolite, avec vue sur les montagnes, en se prélassant dans l'eau sulfureuse venue on ne sait d'où. Il parait que ce sont des trolls qui font chauffer leur marmite ! On laisse la place aux suivants pour leur servir de festin, et on redescend à l’auberge pour préparer le nôtre.
 
Un bon repas pour recharger les batteries et une verveine pour passer une bonne nuit. Cette fois le dortoir est complet. Entre les discussions des espagnols comme berceuse et le tintement d’un comptage de dégaines comme réveil, on est obligés de ronfler pour s’entendre dormir...

Dimanche : Falaise de Calamès

On quitte L’Auberge du Nabre après un dernier petit déjeuner, avant de devenir complètement accros à la confiture pomme-banane. L'endroit est à recommander : le bâtiment joliment restauré et les propriétaires accueillants. On prend nos sacs et la route pour Bédeilhac.

Suite à l'étude du topo et des envies de chacun, 2 cordées grimperont dans le "Pilier des Cathares" et 2 autres dans la voie "Les pères tranquilles". L'approche facile nous permet est d'arriver au pied de la falaise. Les cordées parties dans les Pères tranquilles optent pour une variante avec un départ dans le "Petit Nicolas" puis une traversée pour rejoindre la suite de la voie. Dans le pilier des Cathares, la difficulté de la voie n’est pas très homogène et l’équipement parfois espacé, mais les pas difficiles bien protégés. Même si les cotations nous semblent sèches, ça sort en haut sans problème avec une bonne dose d’énergie et un peu d'artif.

Après cette belle session de grimpe sous le soleil, casse-croûte au sommet des voies devant les ruines du château en profitant de la vue, avant de redescendre au parking. Puis c’est la route du retour. Le weekend a été dense, le programme au top pour les conditions, et la météo parfaite. Merci à tous pour l'organisation et la bonne ambiance !

CLUB ALPIN ROCHELAIS
CLUB ALPIN ROCHELAIS
99 RUE NICOLAS GARGOT
17000  LA ROCHELLE
Contactez-nous
Tél. 05.46.44.78.58 et 06.95.08.13.77
Permanences :
Les Mardis de 18:30 à 20:30
Activités du club
Agenda